Théorie d’Erikson dans la construction de l’identité

A l’adolescence, le jeune construit son identité en faisant la synthèse des éléments du passé, des caractéristiques du présent, et des attentes du futur. Tout au long de la vie, les personnes et les expériences laissent des traces dans la construction de son identité.

A l’adolescence, le jeune se trouve en conflit entre les valeurs qu’il veut défendre dans la société par opposition aux valeurs familiales, et entre le rôle qu’il joue dans le groupe ou à l’école par rapport au rôle qu’il joue dans la famille. Il se retrouve également tiraillé entre l’envie d’explorer le monde et les interdits parentaux. La “crise” d’adolescence est donc le reflet de ce conflit interne, et manifeste l’émergence de l’adulte en devenir.

Références

Erikson, E. H. (1968). Identity: Youth and crisis (No. 7). WW Norton & company.

Retour haut de page