Clinophilie

Vous êtes ici :
<= Retour

Définition

La clinophilie est le fait de rester au lit, la journée, allongé, pendant des heures, tout en étant éveillé. C’est un symptôme de dépression ou d’entrée dans la schizophrénie.

La clinophilie est une forme de repli sur soi fréquent dans certaines maladies.

La personne atteinte de clinophilie est comme prisonnière d’un cercle vicieux.

Souvent, elle a peur de se confronter aux difficultés du monde extérieur, ce qui fait qu’elle reste allongée. Cependant, le fait de rester allongé peut engendrer très rapidement de la fatigue et dégrader l’humeur… Ce qui donne encore plus envie de rester allongé ! Se lever est très difficile puisque cela signifierait pour la personne qu’elle doit affronter le monde extérieur, et également de lutter contre ce “faux” besoin de se reposer. Nous parlons de faux besoin car c’est le fait de rester allongé qui engendre de la fatigue. En effet, notre corps n’est pas biologiquement conçu pour rester allongé en dehors des heures de sommeil pendant plusieurs heures.

Outre les effets psychologiques, cette pratique peut également avoir des conséquences néfastes sur le corps : constipation, escarres, troubles digestifs, fonte des muscles….

Comment soigner la clinophilie ?

La clinophilie peut être soignée en suivant un programme d’activation comportementale, qui vise à soutenir la personne pour reprendre progressivement le contrôle de sa vie et à réparer son humeur. Notons qu’il s’agit d’une approche classique en thérapie comportementale et cognitive. Le but va être d’activer progressivement la personne et de l’accompagner psychologiquement dans sa reprise d’activité.

Nous pouvons vous aider

Notre centre peut vous aider à mener à bien votre activation comportementale, en téléconsultation partout dans le monde, ou en présentiel à Draveil.

Pour en savoir + sur la clinophilie :

Rendez-vous sur ce podcast de France Bleue : la clinophilie en 2 minutes expliquée par le docteur Jean-Jacques Erbstein