Exprimer ses besoins

Vous êtes ici :
<= Retour

Pourquoi apprendre à exprimer ses besoins est utile

Pour certaines personnes il peut être très difficile d’exprimer ses besoins. Cela peut être lié à la peur d’être jugé, l’impression de ne pas être légitime ou encore la sensation que cela sera inutile.

L’affirmation de soi est un champ de la psychologie qui donne les clés pour améliorer ses relations sociales tout en étant en accord avec ses valeurs et ses besoins. Elle permet d’éliminer ou de réduire les attitudes dysfonctionnelles, qui entraînent bien souvent des conflits et des émotions négatives. L’affirmation de soi est une compétence qui peut s’améliorer, elle permet d’augmenter la confiance en soi ainsi que l’estime de soi.

L’affirmation de soi améliore le bien-être et la confiance en soi.

L’intérêt de l’introspection

Avant d’exprimer ses besoins, il est nécessaire d’en être conscient. Lorsque nos besoins ne sont pas respectés, le premier signe sera la présence d’une émotion négative. Frustration, colère, déception, honte, être à l’écoute de ses émotions est indispensable. Si cela est difficile pour vous, il est possible d’entrainer cette faculté à l’aide de la méditation pleine conscience.

Voici la liste des besoins universels chez l’être humain.

Il est utile également d’être conscient de ses valeurs. Voici un document pouvant vous aider.

Prendre conscience de ses schémas actifs

La présence de certains schémas peut entrainer des difficultés d’expression des besoins, comme le schéma d’abnégation. Les personnes ayant ce schéma vont faire passer les besoins des autres individus avant les leurs. Et cela est souvent lié à une faible estime de soi. On note que ce schéma se traduit par la présence de distorsions cognitives comme « Mes besoins sont moins importants que ceux des autres » « Je ne mérite pas d’être aimé ». La présence d’un schéma d’abandon également peut être problématique. En effet, la personne peut avoir si peur d’être abandonnée qu’elle va se dire que si elle s’affirme, la personne va la quitter ou moins l’aimer.

Apprendre à gérer ses émotions

Un besoin aura plus de chance d’être pris en compte s’il est exprimé de façon posé. Certaines émotions comme la colère ou la frustration vont avoir un effet négatif sur l’interlocuteur, et peuvent le braquer. Agir sous le coup de l’impulsivité est problématique puisque cela va altérer la relation avec l’autre, et rendre plus compliqué l’affirmation de soi.

Il existe quelques techniques pour apprendre à gérer ses émotions :

  • La méditation pleine conscience : il est nécessaire de la pratiquer régulièrement. Vous trouverez sur notre site un module de méditation.
  • La respiration : une bonne respiration abdominale va permettre au corps de se relaxer et à l’émotion de redescendre.
Une bonne affirmation de soi passe par une bonne gestion de ses émotions.

S’entraîner

Exprimer ses besoins est plus ou moins difficile en fonction du statut de la personne que l’on a en face de nous. En effet, il peut être plus facile pour certaines personnes d’exprimer ses besoins face à une personne en particulier. Cela peut être un meilleur ami ou un parent proche. Il est possible d’entrainer sa capacité à exprimer ses besoins de façon graduelle, ou sous la forme de jeux de rôles. Le fait de pratiquer cela régulièrement va permettre de s’y exposer et de s’habituer aux émotions que cela procure.

Comme toutes compétences, l’affirmation de soi s’apprend, et s’entraîne.

L’expression des besoins est généralement plus compliqué en contexte professionnel puisque ce contexte laisse peu de place aux émotions. Ainsi, s’entrainer avec un collègue avec lequel on s’entend bien peut aider, puis l’idée va être d’augmenter la difficulté. Vous trouverez dans cet article sur l’exposition graduée, ses principes et mécanismes.

En pratique, un exemple

Votre conjoint ne vous aide pas pour les tâches ménagères. Par conséquent, vous vous sentez de plus en plus débordée et frustrée.

  • Première étape : prendre conscience de son émotion
  • Deuxième étape : prendre conscience de son besoin
  • Troisième étape : se calmer, et si vous n’y parvenez pas, remettre à plus tard l’expression du besoin
  • Quatrième étape : exprimer son besoin, son émotion, tout en essayant de complimenter la personne si cela est possible. Il est important d’être sincère. Vous pouvez même enchainer par une proposition de solution, à condition qu’elle soit concrète et réalisable.

Voici un exemple : « Je me sens en colère en ce moment car j’ai besoin de calme, et je manque de temps pour moi. J’aimerais que notre relation fonctionne car je tiens à toi, serait-il possible que tu passes l’aspirateur le jeudi et le mardi » ?

Si votre conjoint n’est pas d’accord, vous pouvez lui demander quelles solutions il propose.

En savoir + :

Voici un podcast pertinent sur les émotions dans le cadre du travail : Faire de la place aux émotions au travail