Haut potentiel

<= Retour

Diagnostic du haut potentiel

L’identification d’un haut potentiel passe par un bilan qui peut être réalisé par un psychologue. Ce bilan comprend deux choses :

  • L’évaluation du fonctionnement cognitif : il se fait à l’aide de tests psychométriques.
  • L’évaluation du développement psychoaffectif. Celle-ci peut être complétée par des investigations dans d’autres domaines comme la motricité, les compétences socio-émotionnelles ou la créativité.

Mentionnons qu’il peut apparaître chez les haut potentiels un décalage entre ses différentes capacités. Par exemple, il peut obtenir de très hauts scores en intelligence verbale et de faibles scores en motricité ou en production. Et vice-versa. Il peut également coexister des troubles spécifiques du langage et des apprentissages, un trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), ou un autisme de haut niveau (syndrome d’Asperger).

Les individus à haut potentiel ont des traits caractéristiques.

Le haut potentiel n’est pas que le QI

Notons que le haut potentiel ne se réduit pas au haut potentiel intellectuel (repérable par un score aux test de QI supérieur à 130). En effet, il est aussi défini par un niveau de capacité (intellectuelle, créative, sportive, artistique, etc.)  très supérieur à la moyenne. Notons que cette moyenne est établie selon un test psychométrique qui permet de situer un individu par rapport à sa population de référence.

Ainsi, les individus à haut potentiel présentent souvent une curiosité avide de tout ce qui les entourent. Celle-ci se manifeste par un questionnement intensif avec une grande sensibilité à leur environnement. Très souvent, ils ont la faculté de comprendre vite et d’assimiler un grand nombre de connaissances.

Un décalage qui peut parfois nécessiter un suivi

De surcroît, ces différences font que les individus à haut potentiel peuvent se sentir en décalage par rapport à leur environnement. C’est pour cette raison qu’ils peuvent parfois avoir besoin d’un suivi adapté, en collaboration avec un professionnel du soin psychologique. Le suivi peut notamment être utile pour :

  • Le développement d’habilités psychosociales,
  • Un travail sur l’estime de soi
  • La régulation d’une éventuelle hypersensibilité sensorielle ou émotionnelle.

Pour en savoir + :

Commander

Cet ouvrage vous donne des astuces pour aider votre enfant HP à s’épanouir.

Le commander sur amazon