Hypomanie

<= Retour

L’hypomanie est généralement décrite comme un état d’humeur élevé, ou un niveau d’énergie supérieur à la normale, sans toutefois être extrême au point d’entraîner une déficience – caractéristique la plus importante qui la distingue de la manie du trouble bipolaire.

Par exemple, certaines personnes hypomaniaques ne dorment que quelques heures par jour et pourtant, elles se disent reposées. Dans le même temps, de nombreuses personnes créatives sont énergiques et peuvent avoir besoin de moins de sommeil pendant leur phases de créativité (par exemple chez certains individus présentant un trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité). Cela ne signifie pas nécessairement qu’elles sont hypomaniaques.

Symptômes

L’hypomanie est caractérisée par une humeur élevée (être plein d’énergie ou irritable) pendant au moins quatre jours, qui n’est pas due à l’effet d’une drogue, avec au cours de cette période au moins trois des symptômes suivants :

  • estime de soi accrue ou idées de grandeur; 
  • diminution du besoin de sommeil; 
  • désir constant de parler; 
  • pensées ou idées qui défilent; 
  • distractibilité; 
  • agitation ou activité accrue; 
  • une participation excessive dans des activités à risque (achats impulsifs, conduites sexuelles imprudentes, etc.).

L’hypomanie peut se produire seule, alors que la manie, par définition, ne survient que conjointement avec le trouble bipolaire. Elle est anormale par rapport au fonctionnement habituel de la personne, mais la personne parvient néanmoins à s’insérer socialement (dans le cas contraire, on parlerait plutôt d’un épisode maniaque propre au trouble bipolaire).