La guidance parentale

Vous êtes ici :
<= Retour

Être parent n’est pas toujours une tâche facile. Nous vivons tous des moments d’incertitude quant à la façon d’enseigner à nos enfants les compétences dont ils ont besoin. En outre, en tant que parents il nous revient la difficile tâche de leur fixer des limites et de gérer leur humeur. Dans cet article, vous découvrirez un outil permettant de faciliter la parentalité : la guidance parentale.

La guidance parentale, c'est quoi ?

Qu’est-ce que c’est ?

Une “école des parents”

La guidance parentale désigne une aide apportée par des professionnels. Il s’agit de fournir à des parents en difficulté les outils dont ils ont besoin. Dans la guidance parentale, le praticien travaille en étroite collaboration avec les parents. L’objectif est de les aider à améliorer leurs efficacité en tant que parents. Pour ce faire, le praticien transmet des connaissances et des compétences dans le domaine la parentalité. Soutenir les parents vise à terme l’amélioration du bien-être de toute la famille.

Le terme guidance parentale vient de l’anglais et désigne l’information, le conseil et le soutien apportés aux parents. La guidance parentale est un apprentissage du « métier de parent ». C’est un entraînement supervisé des compétences parentales – une sorte “d’école des parents” – généralement sous forme d’ateliers de groupes.

Guider, oui, mais vers quoi ?

Dans l’approche cognitivo-comportementale, le praticien transmet un savoir-faire au parent. Il enseigne des notions théoriques et entraîne le parent à mettre en œuvre de nouveaux comportements. Le praticien met en évidence la dynamique interactionnelle des membres de la famille. Il clarifier comment ils contribuent au fonctionnement et au dysfonctionnement de la famille. Elle cible les problèmes développementaux, émotionnels, comportementaux ou éducatifs. C’est en travaillant en étroite collaboration avec les parents que les progrès sont réalisés et maintenus. En effet, chaque parent est un “expert” lorsqu’il s’agit de son propre enfant. On pourrait aussi dire que le parent est la personne ressource clef pour aider son enfant.

Les difficultés relationnelles parent-enfant proviennent en effet de dynamiques interactionnelles qui se sont instaurées et construites progressivement dans le temps. Lorsque l’enfant adopte un comportement inapproprié, la réaction de l’adulte va maintenir ou inhiber ce comportement. Or, avoir la bonne réaction (celle qui inhibe le mauvaise comportement et favorise le bon comportement) est souvent totalement contre intuitif ! En essayant de faire disparaître un mauvais comportement, très souvent, nous l’entretenons : on dit que cette réaction est un facteur de maintien du comportement. En guidance parentale, les parents apprennent à identifier avec l’aide du praticien et déconstruire ces facteurs de maintien des difficultés relationnelles.

Ces petits changement de comportement parentaux peuvent rapidement produire de grandes conséquences sur le bien être et le comportement des enfants. Ces changements sont visibles non seulement au sein de la famille, mais aussi en dehors (par exemple, à l’école). En outre, c’est toute la famille qui bénéficie de ces améliorations : en effet, quand les enfants vont mieux, les parents aussi – et réciproquement.

Approches de guidance cognitivo-comportementales

Approches de guidance cognitivo-comportementales

Méthode Barkley

La méthode Barkley est une approche comportementaliste conçue pour aider les parents d’enfants oppositionnels âgés de quatre à 12 ans. Au cours des quatre premières semaines, les parents apprennent à renforcer positivement les comportements positifs de l’enfant. Ils sont entraînés à établir des incitations pour encourager un bon comportement. Le programme s’appuie en particulier sur l’utilisation de jetons de récompenses pour récompenser l’enfant lorsqu’il adopte de bons comportements. Les quatre semaines suivantes apprennent aux parents à corriger les comportements de provocation. Pour ce faire, le parent apprend des stratégies de résolution de problème et d’extinction comportementale. L’extinction comportementale consiste à réguler les conséquences de l’attention donnée à l’enfant (par exemple, avec le méthode du hors jeu) et sur l’imposition de limites (par exemple, avec la technique du holding). Les parents apprennent également à ajuster le système de récompenses à mesure que l’enfant vieillit.

Cette courte vidéo (5 minutes) de Fou de Normandie présente le principe des séances de la méthode Barkley :

Incredible Years

Le programme The Incredible Years est destiné aux parents d’enfants de 0 à 12 ans. Il repose sur des vidéos pédagogiques, sur l’encouragement de moments de jeu parent-enfant et la gestion des crises. Le programme vise à promouvoir les compétences émotionnelles et sociales. Il est également conçu pour prévenir, réduire et traiter l’agressivité et les problèmes émotionnels.

Les groupes de parents sont dispensés en 12 à 20 séances de groupe hebdomadaires de 2 à 3 heures. Les séances de groupe portent sur :

  • le renforcement des interactions parents-enfants,
  • l’entretien des relations,
  • la réduction de la discipline autoriariste et la promotion de la capacité des parents à promouvoir le développement social, émotionnel et langagier des enfants.

Les parents sont encouragés à établir des partenariats avec les enseignants et à participer aux expériences scolaires des enfants. L’objectif de cette intervention est de promouvoir les compétences scolaires et sociales des enfants, l’autorégulation émotionnelle et pour réduire les problèmes de conduite. Il existe également des protocoles de programmes destinés aux parents spécifiques au TDAH.

Programme PMT

PMT : manager votre parentalité

Le programme PMT (Parent Management Training, ou entraînement à la gestion parentale) est un programme récent. Il a en effet été publié en 2005 par le Pr. Alan Kazdin de l’Université Yale. Ce cursus de guidance parentale se décompose en 12 séances. Il est conçu pour le traitement des troubles oppositionnels des enfants et adolescents âgés de deux à 14 ans. Il s’agit d’une mise à jour du programme Barkley, qui intègre des notions d’éducation positive et d’éducation en amont, et des entraînements par le jeu de rôles.

Comme le programme Barkley, PMT utilise le conditionnement opérant pour modifier les interactions parent-enfant dans la maison. Il vise à augmenter les comportements prosociaux à la maison, à l’école et en société. Un accent particulier est mis sur le traitement des troubles oppositionnels et des troubles des conduites (comportements agressifs ou délinquants). Les résultats obtenus par cette approche de guidance sont d’après les recherches publiées stables dans le temps. En effet, des tests ont été menés jusqu’à 2 ans après la fin du programme, montrant des bénéfices durables.

Le programme repose sur une alternance équilibrée de renforcements positifs (récompenses) et de punitions. Nous avons tendance à tomber dans le piège de croire que prendre au sérieux les problèmes de comportement signifie devenir autoritaire. Nous croyons qu’éduquer davantage signifie plus de punitions, des normes plus strictes, une “tolérance zéro” (pour éviter d’être un parent “permissif”). Cependant, l’usage de renforcements positifs nécessite un type d’autorité très différent de la part d’un parent. Il s’agira de mieux encourager et féliciter, de donner des récompenses plus ciblées, donner une plus grande attention à son enfant. En plus de mieux éduquer votre enfant, cela vous rapproche, en renforçant votre lien d’attachement avec votre enfant.

Le Triple P

Le Triple P – Positive Parenting Program est une variante du programme PMT. Il s’agit d’un système de soutien parental et familial conçu pour prévenir – et traiter – les problèmes comportementaux et émotionnels chez les enfants et les adolescents. Il vise à prévenir les problèmes dans la famille, l’école et la communauté avant qu’ils ne surviennent et à créer des environnements familiaux qui encouragent les enfants à réaliser leur potentiel.

Triple P s’appuie sur l’apprentissage social, la théorie cognitivo-comportementale et développementale. Il repose en outre sur la recherche sur les facteurs de risque associés au développement de problèmes sociaux et comportementaux chez les enfants. Il suit une succession de prises en charges individuelles et en groupes de guidance parentale. Ces interventions sont divisées en 5 niveaux d’approfondissement progressifs, de plus en plus intensifs. Si les premiers niveaux sont plus simples et courts (par exemple, le niveau 1 consiste à lire des brochures) ; les derniers sont plus approfondis et ciblent des problématiques de plus en plus spécialisées et complexes.

CPS Mindful

Récemment, l’AFEPS a développé un programme de guidance parentale intégrant les approches cognitivo-comportementales de la troisième vague : le programme Compétences Psychosociales et mindfulness. Ce programme en 10 sessions aborde des outils de communication, de résolution de problèmes et de gestion des émotions, et se décline pour les enseignants, les parents et les enfants eux-mêmes.

Dans cette vidéo (6 minutes) de PromoSanté IdF, le Dr. Béatrice Lamboy explique ce que sont les compétences psychosociales et l’enjeu sociétal de leur transmission :

Quand est-ce approprié ?

La guidance parentale, c’est pour quelles situations ?

Une intervention est recommandée quand…

Un problème peut se manifester dans le comportement de votre enfant, son état émotionnel et mental et ses symptômes, ses performances scolaires ou sa dynamique familiale qui ne sont pas en harmonie. Certaines situations peuvent aussi induire une dynamique familiale difficile à gérer. Par exemple, le Dr Laupies répertorie les raisons suivantes (Laupies, 2004) pour suivre un programme de guidance parentale :

  • événements externes à la famille (agression d’un enfant, etc.).
  • événements internes à la famille (deuil, précocité intellectuelle, maladie psychique, handicap, adoption d’un enfant, échec scolaire, jalousie, etc.).
  • crises familiales évolutives (séparation, divorce, recomposition familiale, émergence d’un secret, etc.).
  • difficultés éducatives (problèmes d’autorité, difficultés d’un parent seul, parent possiblement maltraitant, etc.).

…Mais elle reste utile dans de nombreux autres cas

De nombreux parents croient que demander de l’aide pour les problèmes parentaux est le reflet d’une incompétence parentale. Ils sont victimes d’une croyance répandue selon laquelle les compétences parentales seraient naturelles et instinctives. Or, être parent est en réalité une responsabilité énorme, quel que soit votre niveau de préparation. Les parents se “préparent” demandant des conseils à leurs propres parents, aux membres de leur famille, en lisant des livres parentaux, ou en s’appuyant sur leur expérience de vie. Néanmoins, un parent ne peut jamais être totalement prêt pour le niveau d’intensité et l’engagement des exigences parentales dont un enfant a besoin. Demander des conseils lorsque l’on se sent dépassé par son rôle parental est indicateur non pas d’un échec, mais d’une bonne maturité. Pourtant, bien gérée, la parentalité peut être une expérience enrichissante pour vous et votre famille.

Vous l’aurez donc compris : la guidance parentale concerne tout parent qui souhaite améliorer ses aptitudes à la parentalité. En réalité, si l’éducation que vous avez reçue fonctionne bien avec vos enfants, sans que vous n’ayez besoin de l’ajuster… C’est que vous êtes l’exception qui confirme la règle ! Les compétences de parentalité ne sont pas innées. En effet, chaque enfant est unique, et notre société de plus en plus individualiste ne fournit que très peu de ressources aux parents. Par conséquent, ceux-ci peuvent se sentir démunis et isolés face à la complexité de la tâche.

Où peut-on trouver des ateliers de guidance cognitivo-comportementaux

Où trouver des ateliers cognitivo-comportementaux ?

Certains hôpitaux et quelques psychothérapeutes TCC libéraux organisent des ateliers de guidance parentale. L’annuaire de l’AFTCC peut vous aider à localiser les praticiens TCC de votre région, vérifiez ensuite s’ils proposent ces ateliers.

Vous n’avez peut-être pas la chance d’avoir accès à ces ateliers près de chez vous ? Dans ce cas, vous pouvez suivre des ateliers de guidance parentale cognitivo-comportementale en visioconférence organisés par l’Institut Pi-Psy.

En savoir plus...

Supports

Téléchargez les fiches CPS Mindful sur le site de l’AFEPS :

télécharger

Quelques références

Kazdin, A. E. (2008). Parent management training: Treatment for oppositional, aggressive, and antisocial behavior in children and adolescents. Oxford University Press.

Laupies Vincent, « La guidance parentale : ses liens avec la psychothérapie et la bientraitance », Thérapie Familiale, 2004/4 (Vol. 25), p. 521-529.

McMahon RJ. Interventions de formation en gestion parentale pour les enfants d’âge préscolaire. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Tremblay RE, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. https://www.enfant-encyclopedie.com/habiletes-parentales/selon-experts/interventions-de-formation-en-gestion-parentale-pour-les-enfants. Actualisé : Mars 2015. Consulté le 4 avril 2021.

Sanders, M. R. (2008). Triple P-Positive Parenting Program as a public health approach to strengthening parentingJournal of family psychology22(4), 506.