Personnalité schizoïde

<= Retour

Le trouble de la personnalité schizoïde est caractérisé par un détachement et un désintérêt général pour les relations interpersonnelles et par l’expression d’un nombre limité d’émotions

Les personnes présentant un trouble de la personnalité schizoïde semblent ne pas vouloir développer de relations intimes avec les autres, y compris avec les membres de leur famille, comme si elles préféraient la solitude. Elles n’ont pas de confidents, sauf parfois un parent au premier degré (comme un parent, un frère ou une sœur). Elles ont rarement des relations amoureuses et se marient rarement. Comme elles préfèrent être seules, elles ont tendance à choisir des activités et des passe-temps qui ne nécessitent pas d’interaction avec les autres (comme les jeux vidéo).

Les activités sexuelles avec une autre personne ne les intéressent que peu, voire pas du tout. Elles semblent également éprouver peu de plaisir à vivre des expériences sensorielles et corporelles (comme par exemple se promener sur une plage au coucher du soleil).

Les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité schizoïde manifestent rarement des émotions, et peuvent être atteintes d’alexithymie. Elles ont du mal à exprimer leur colère, même lorsqu’elles sont provoquées. Elles ne réagissent pas de façon appropriée aux événements importants de la vie et peuvent sembler passives. Rarement, lorsque ces personnes sentent qu’elles peuvent s’exprimer sans risque, elles expriment qu’elles ressentent en réalité une profonde souffrance intérieure, surtout dans les interactions sociales.

Les symptômes du trouble de la personnalité schizoïde ont tendance à rester particulièrement stables dans le temps.