Que voulez-vous trouver ?

Vous êtes ici :
<= Retour

Le psychopraticien est par définition un professionnel pratiquant la psychothérapie, c’est-à-dire l’accompagnement de personnes dans une démarche d’introspection ou de soin psychique. Le psychopraticien est un titre libre, sans condition de diplôme, qui désigne un professionnel en psychothérapie. Le terme psychopraticien désigne ceux qui exercent la psychothérapie mais ne peuvent pas faire usage le titre de psychothérapeute depuis que la loi sur le titre de psychothérapeute de 2004 (loi n° 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé) en a réservé l’attribution aux médecins, psychologues et psychanalystes.

psychopraticien def : psychothérapie face à face

L’accompagnement proposé par un psychopraticien est généralement en face à face, parfois en visioconférence ; beaucoup plus rarement le patient allongé dos au praticien (posture plus couramment attribuée à certaines approches de psychanalyse).

Définition pratique du psychopraticien 

La profession de psychopraticien met en œuvre des techniques de psychothérapie dans l’objectif : 

  • d’aider les personnes à s’épanouir, 
  • de les accompagner dans une démarche d’introspection,
  • de leur permettre de réduire ou de soigner un mal-être.

Ce professionnel ne peut pas délivrer de traitements médicamenteux et utilise des techniques de psychothérapie (par exemple : hypnose, art-thérapie, neurofeedback, analyse fonctionnelle, EMDR, relation d’aide, etc.) pour aider son patient à se sentir mieux.

Qualités requises pour devenir psychopraticien

Un psychopraticien compétent est défini par plusieurs caractéristiques:

  • Il a une solide formation en psychopathologie, acquise au sein d’instituts privés ou publics
  • Il maitrise la pratique d’une ou de plusieurs méthodes thérapeutiques
  • Il dispose d’un savoir-être, c’est-à-dire de capacités humaines et relationnelles (empathie, bonne gestion du stress, écoute, respect de l’autre). Souvent, ce savoir-être est acquis au travers d’une thérapie personnelle.
  • Il assiste à des supervisions individuelles ou collectives, composées de professionnels de la relation d’aide.

Formations pour devenir Psychopraticien

La profession de psychopraticien n’étant pas réglementée, elle désigne des praticiens avec des formations très variables. Certaines sont sérieuses et reconnues, d’autres beaucoup moins. Pour devenir Psychopraticien, le suivi d’une formation n’est pas obligatoire mais conseillée.

Il existe des formations généralistes certifiées en psychopratique ou psychothérapie. Il existe aussi des un cursus spécialisés dans une méthodologie particulière – tel que par exemple, les formations de l’Institut Pi-Psy aux psychothérapies cognitives ou au neurofeedback.

Ne pas confondre

Bien souvent, il y a une grande confusion entre tous les métiers de la relation d’accompagnement thérapeutique. Certains de ces métiers correspondent à des titres réservés, contrôlés par les agences régionales de santé (ARS). Il ne faut pas confondre un psychopraticien avec :

  • Le psychiatre, qui est un médecin, diplômé de la faculté de médecine (titre réservé). Tous les psychiatres ne sont pas formés en psychothérapie, leur spécialité est la prescription de médicaments : antidépresseurs, anxiolytiques, thymorégulateurs etc…
  • Le psychologue qui est une personne diplômée de 3ème cycle de la faculté de psychologie (titre réservé), spécialiste des processus mentaux. Tous les psychologue ne sont pas formés en psychothérapie, leur spécialité est la connaissance scientifique de l’esprit humain et des tests psychométriques (par exemple les bilans de QI).
  • Le psychanalyste, dont la formation n’est pas encadrée par l’Etat (titre non réservé). La formation théorique est dispensée dans une université, dans une des différentes écoles psychanalytiques ou bien dans le cadre de l’une des sociétés de psychanalyse. Le psychanalyste pratique une forme de psychothérapie spécifique, souvent centrée sur les récits de vie du patient.
  • Le psychothérapeute, qui est médecin, psychologue ou détenteur d’un master de psychanalyse délivré par une université, avec une formation complémentaire en psychopathologie et sur les interventions thérapeutiques (titre réservé).

En plus simple, on pourrait dire qu’une définition du psychopraticien, c’est un peu comme un psychothérapeute, mais qui n’a pas de formation de psychologue, de médecin ou de master de psychanalyse (il n’a appris que la partie thérapeutique) et ne dispose donc pas du titre réservé de psychothérapeute.

Les fédérations

Les psychopraticiens sont référencés et représentés par une ou plusieurs fédérations, dont voici une liste non exhaustive :

  • Syndicat national des praticiens en psychothérapie (SNPPsy) : snppsy.org
  • Fédération Professionnelle de la Pluralité des Psychothérapies (F.P.P.P.) : fppp.fr
  • Association Française de Psychothérapie dans l’Approche Centrée sur la Personne (AFP-ACP) : afpacp.fr
  • Association fédérative française des organismes de psychothérapies relationnelle et psychanalytique (Affop) : affop.org
  • Groupement Syndical des Praticiens de la Psychologie, Psychothérapie, Psychanalyse en libéral (PSY’G) : psy-g.com
  • Fédération française de psychothérapie et psychanalyse (FF2P) : ff2p.fr
Retour haut de page