Schizophrénie

Vous êtes ici :
<= Retour

La schizophrénie est un trouble mental chronique et grave qui affecte la façon dont une personne pense, se sent et se comporte. Les personnes atteintes de cette maladie peuvent sembler avoir perdu contact avec la réalité. La schizophrénie est une pathologie rare (une psychose) dont les symptômes peuvent être très invalidants.

La schizophrénie entraîne une scission entre l’ancienne et la nouvelle personnalité.

Symptômes

Les symptômes de la schizophrénie commencent habituellement entre 16 et 30 ans. Dans de rares cas, les enfants peuvent être atteints de schizophrénie. Ils sont répartis en trois catégories : positifs, négatifs et cognitifs.

Symptômes positifs :

  • Hallucinations
  • Délires
  • Troubles de la pensée (modes de pensée inhabituels ou dysfonctionnels)
  • Troubles du mouvement (mouvements du corps agités)

Symptômes négatifs :

  • Abrasion des affects (expression réduite des émotions via l’expression du visage ou le ton de la voix)
  • Réduction des sentiments de plaisir dans la vie quotidienne
  • Difficulté au début et au maintien des activités
  • Réduction de la parole

Symptômes cognitifs : 

  • Déficit exécutif (capacité à comprendre des informations et à les utiliser pour prendre des décisions)
  • Déficit attentionnel (incapacité à se concentrer, distractibilité)
  • Déficit en cognition sociale (inférences absurdes sur les pensées des autres)
  • Déficit de mémoire de travail (capacité à garder des informations en tête, cette fonction est utilisée par exemple lorsque vous faites du calcul mental)
  • Trouble de l’agentivité (incapacité à s’identifier comme auteur des actions ou décisions prises)

Traitements et Thérapies

Les causes de la schizophrénie étant encore mal connues, les traitements visent à éliminer les symptômes de la maladie. 

Les médicaments antipsychotiques

Les antipsychotiques sont généralement pris quotidiennement sous forme de comprimés ou de liquide. Certains antipsychotiques sont des injections administrées une ou deux fois par mois. La prescription d’antipsychotique peut être demandée auprès d’un médecin psychiatre.

Psychothérapies

Plusieurs approches de psychothérapie sont utiles dans la schizophrénie, mais à la condition d’avoir préalablement stabilisé le trouble par un traitement médicamenteux efficace. Des programmes spécifiques à la schizophrénie existent en thérapies cognitives et comportementales, en particulier pour le développement de compétences psychosociales. La remédiation cognitive permet en outre de travailler sur les déficits cognitifs, qui constituent un handicap pour la reprise d’une vie sociale satisfaisante.

Comment puis-je aider un proche souffrance de schizophrénie

S’occuper et soutenir un proche atteint de schizophrénie peut être difficile. Il peut être difficile de savoir comment répondre à une personne qui fait des déclarations étranges ou clairement fausses. Il est important de comprendre que la schizophrénie est une maladie biologique. Voici certaines choses que vous pouvez faire pour aider votre proche:

  • Faites-les suivre par un psychiatre et encouragez-les à rester en traitement
  • Rappelez-vous que leurs croyances ou leurs hallucinations leur semblent très réelles
  • Dites-leur que vous reconnaissez que tout le monde a le droit de voir les choses à sa manière, que vous ne partagez pas leur point de vue mais le respectez
  • Soyez respectueux, solidaire et gentil sans tolérer les comportements dangereux ou inappropriés
  • Vérifiez s’il y a des groupes de soutien aux proches, ou de psychoéducation à destination des proches de schizophrènes dans votre région

En savoir + :

Nous vous conseillons ce livre de Marguerite Sechehaye, atteinte de schizophrénie.

Le commander sur Amazon