Trouble bipolaire

Vous êtes ici :
<= Retour

Le trouble bipolaire (anciennement appelé psychose maniaco-dépressive), est un trouble de l’humeur qui provoque des changements inhabituels d’énergie, de niveau d’activité et de capacité à effectuer des tâches quotidiennes.

L’individu bipolaire oscille entre épisodes maniaques et dépressifs.

Symptômes

Les personnes atteintes de trouble bipolaire éprouvent des périodes d’émotion inhabituellement intense, de modifications des habitudes de sommeil et du niveau d’activité, ainsi que des comportements inhabituels. Notons que les épisodes maniaques ou dépressifs diffèrent radicalement des humeurs et des comportements typiques de la personne – ils s’accompagnent de changements extrêmes d’énergie, d’activité et de sommeil.

Lors d’épisodes maniaques, la personne peut :

  • Se sentir exaltée
  • Déborder d’énergie
  • Devenir plus actives que d’habitude
  • Parler très vite de beaucoup de choses différentes
  • Être agitée, irritable ou susceptible
  • Se sentir nerveuse
  • Avoir du mal à dormir
  • Avoir l’impression que ses pensées vont très vite
  • Penser qu’elle peut faire beaucoup de choses à la fois
  • Faire des choses risquées, comme effectuer des dépenses impulsives ou avoir des relations sexuelles à risque

Lors d’épisodes dépressifs, la personne peut :

  • Se sentir très triste, déprimée, vide ou sans espoir
  • Avoir très peu d’énergie
  • Avoir une activité réduite
  • Se sentir inquiète et vide
  • Avoir de la difficulté à se concentrer
  • Oublier beaucoup de choses
  • Manger trop ou trop peu
  • Avoir du mal à dormir (dormir trop peu ou trop)
  • Se sentir fatiguée ou ralentie
  • Penser à la mort ou au suicide
  • Avoir l’impression qu’elle ne peut rien apprécier

Parfois, un épisode comprend à la fois des symptômes maniaques et dépressifs, que l’on nomme épisode avec des caractéristiques mixtes. Les personnes confrontées à un épisode présentant des caractéristiques mixtes peuvent se sentir très tristes, vides ou sans espoir, tout en se sentant extrêmement énergiques.

Un trouble bipolaire peut être présent même lorsque les sautes d’humeur sont moins extrêmes. Par exemple, certaines personnes atteintes de trouble bipolaire souffrent d’hypomanie, une forme de manie moins grave.

Psychothérapies

Lorsqu’elle est associée à des médicaments, la psychothérapie peut constituer un traitement efficace du trouble bipolaire. Le thérapeute peut fournir un soutien, une psychoéducation et des conseils aux personnes atteintes de trouble bipolaire et à leurs familles. En particulier, les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) ont fait la preuve de leur intérêt pour les troubles bipolaires.

Types de troubles bipolaires

Il existe quatre types de base de trouble bipolaire, et tous impliquent des changements clairs d’humeur, d’énergie et de niveaux d’activité. Ces humeurs vont des périodes de « très haut », de comportement exalté et énergique (épisodes maniaques) à des périodes très tristes, « déprimées » ou sans espoir (épisodes dépressifs). Les périodes maniaques moins graves sont appelées épisodes hypomaniaques.

  • Trouble bipolaire de type I – défini par des épisodes maniaques qui durent au moins 7 jours ou par des symptômes maniaques qui sont si graves que la personne a besoin de soins hospitaliers immédiats. Habituellement, des épisodes dépressifs surviennent également et durent généralement au moins deux semaines. Des épisodes de dépression avec des caractéristiques mixtes (dépression et symptômes maniaques en même temps) sont également possibles.
  • Trouble bipolaire II – défini par une série d’épisodes dépressifs et hypomaniques, mais pas par les épisodes maniaques à part entière décrits ci-dessus.
  • Trouble cyclothymique – défini par de nombreuses périodes de symptômes hypomaniaques ainsi que de nombreuses périodes de symptômes dépressifs d’une durée minimale de 2 ans (1 an chez les enfants et les adolescents). Cependant, les symptômes ne réunissent pas tous les critères d’un épisode hypomaniaque et d’un épisode dépressif.
  • Autres troubles bipolaires et connexes, spécifiés ou non, définis par des symptômes de trouble bipolaire ne correspondant pas aux trois catégories énumérées ci-dessus.

En savoir + :

Aussi bien adressé aux personnes bipolaires qu’à leurs proches, cet ouvrage complexe est un guide pratique d’accompagnement.