Concept de soi et construction de l’image de soi

A la puberté, les facteurs maturationnels et biologiques induisent des modifications, des changements et des inquiétudes. Le regard des autres, et en particulier celui des personnes ayant une importance affective dans la vie du sujet (les parents et les amis proches) deviennent très impactants. Les facteurs cognitifs et sociaux deviennent cruciaux, comme l’appartenance à un groupe. En parallèle, le jeune réalise des avancées cognitives et peut donc choisir entre différents groupes d’appartenance. Le sentiment de menace renforce les doutes, ce qui augmente l’identification aux autres, et en particulier l’identification aux membres des groupes d’appartenance à partage de valeurs et passions communes, ce qui permet de développer de nouvelles compétences personnelles. La comparaison sociale entre les membres du groupe finit par développer le sentiment d’efficacité personnelle, et le sentiment d’être reconnu par les autres membres du groupe. En outre, il a été montré qu’avoir de multiples relations sociales est prédictif d’une meilleure estime de soi).

Définitions

Image de soi : façon dont une personne se perçoit, se représente, se réfère à un ensemble de caractéristiques ou d’attributs, positions et les valeurs que la personne s’attribue

Image sociale de soi : façon dont une personne se perçoit à partir d’indices venant d’autrui. C’est la dimension sociale de l’image de soi.

Estime de soi : évaluation qu’un individu fait de sa propre valeur

Représentation de soi : organisation de la représentation de soi-même, la mise en scène du soi en relation avec les représentations sociales.

Identité numérique : somme des traces numériques se rapportant à un individu

Au fil de son développement et de ses expériences interactionnelles, plusieurs facteurs et événements viendront influencer à la fois l’image de soi et l’estime de soi de l’adolescent, et affecter ainsi la formation de l‘identité personnelle.

Retour haut de page