Prévention du stress post-traumatique pendant la crise sanitaire

Cette conférence live (04/12/2020 à 20h) vise à prévenir le stress post-traumatique pendant la crise sanitaire. Assistez à cette conférence, posez-nous vos questions, et soyez mieux préparé.

Days
:
Hours
:
Minutes
:
Seconds

Conférence live stress post traumatique Facebook/Youtube

Vendredi 4 décembre, 20h-21h

Conférence live

Retrouvez sur cette page les liens pour assister à la conférence d’ici quelques jours.

  • Pour qui : cette conférence de vulgarisation scientifique est à destination du grand public.
  • Par qui : les chercheurs du réseau de l’Institut Pi-Psy, spécialistes du stress post-traumatique.
  • Pourquoi : La crise sanitaire augmente le risque de développer un stress post-traumatique. La première vague de l’épidémie a provoqué une augmentation alarmante de ce trouble en France et dans le monde.

Programme de la conférence

Dans cette conférence live nous communiquerons sur les moyens de prévention et de gestion de ce trouble, afin que chacun puisse s’en protéger et prendre soin de ses proches. Des éléments pratiques seront abordés expliquant comment prévenir le stress post-traumatique pendant la crise sanitaire.

La conférence live aura lieu simultanément sur la page Facebook et le compte YouTube de l’Institut Pi-Psy, le 4 décembre à 20H. Les personnes assistant au live pourront poser leurs questions aux experts en direct sur le chat pendant la conférence.

  • 20h00 Introduction : comment reconnaître le stress post-traumatique ?
  • 20h15 Comprendre : comment fonctionne le stress post-traumatique ?
  • 20h30 Prévenir : peut-on faire quelque chose pour prévenir l’apparition du trouble ?
  • 20h45 Soigner : que faire si le trouble survient ?

Qu’est-ce que le stress post-traumatique ?

(plus de détails sur la page de notre encyclopédie)

Ce trouble concerne plusieurs centaines de milliers de personnes en France. On sait qu’il peut survenir lors d’événements traumatisants – or d’après l’étude SMPG près d’un français sur trois en a vécu au cours de sa vie.

La personne souffrant du trouble est envahie par des souvenirs du traumatisme (parfois sous forme de cauchemars), et peut souffrir d’insomnie, d’une tendance à s’effrayer facilement, d’une impression constante de danger ou de désastre imminent, d’une grande irritabilité ou même présenter un comportement violent. Certains se réfugient dans l’alcool. L’enfant peut présenter un comportement désorganisé ou agité. Lorsque l’individu est exposé à des éléments qui évoquent l’événement traumatisant, un sentiment intense de détresse psychique peut survenir.

Quel rapport avec le coronavirus ?

Coronavirus et stress

Le stress post-traumatique est facilité par le contexte de la crise sanitaire. En effet, le reconfinement nous prive de certaines libertés fondamentales et de nombreuses sources de plaisir, alors que nous entrons dans la période hivernale, où la luminosité diminue ce qui impacte notre humeur. De plus, le catastrophisme médiatique est source de stress. En outre, pour certains, la crise sanitaire c’est aussi la peur d’être contaminé et d’être mal ou pas soigné, l’exacerbation de conditions familiales difficiles amenant au divorce ou à l’augmentation de violence dans le foyer, et l’isolement aggravé pour les personnes déjà seules. Et malheureusement, la population est déjà stressée des conséquences du premier confinement et de la crise sanitaire, et son humeur est déjà basse. Or, il s’agit d’autant de facteurs de risque de développement de troubles psychologiques sévères.